Ateliers Sciences Cognitives en Prison

Approche

Nos ateliers ont pour but la création d’un espace d’échange entre les intervenants et des détenus autour du thème général du cerveau et des sciences cognitives au sein de la maison d’arrêt de Villepinte.

L’atelier se présente comme un espace de discussion autour d’un thème sélectionné par les intervenants dont la durée oscille entre 1h15 à 2h. L’idée est d’apporter aux détenus des ouvertures (qui peuvent résider dans le simple fait d’interagir avec des personnes venant du monde extérieur) ainsi que de traiter des sujets divers et variés qui les concernent, les interpellent ou qui éveillent leur curiosité, en gardant comme fil rouge le prisme des sciences cognitives.

Le lieu d'échange

Nos interventions prennent place au sein du programme Respecto de la maison d’arrêt de Villepinte.

Le module respecto qu’est-ce que c’est ?  C’est la mise en place d’un régime « privilégié » pour les détenus qui y sont admis : la porte de leur cellule sera ouverte en journée, ils auront un accès facilité au sport… en échange d’un engagement de bonne conduite et de 25 heures d’activités par semaine, éducation civique comprise. Notre atelier fait partie de ces activités proposées par les Services Pénitentiaires d’Insertion et Probation (SPIP).

Les participants

Un atelier type est constitué d'un groupe de 10 participants maximum (nombre extrêmement variable en fonction des contraintes du milieu carcéral : appel au parloir, travail, activités sportives, éviction du module Respecto, sortie...) tous détenus au sein du  bâtiment Respecto.

D'un atelier à l'autre une partie des participants est constante, l’autre est renouvelée en fonction des événements liés à l'environnement carcéral. La constance des participants est généralement liée à un avis positif de leur part sur nos ateliers.

Les intervenants

Nous intervenons pour le moment en duo :

  • Henri Vandendriessche (Lab Manager de la plateforme expérimentale du DEC à l’Ecole Normale Supérieure, Paris)

  • Arthur Portron (Postdoctorant, au sein de l’équipe Vision and Natural Computation à l’Institut de la Vision, Paris)

Néanmoins nous envisageons (en accord avec l’administration pénitentiaire) à la possibilité de faire varier les paires avec l'intégration de nouveaux intervenants, chercheurs en sciences cognitives et spécialistes d'un sujet que nous souhaiterions aborder plus spécifiquement.

Calendrier

Le projet est en discussion avec l’administration pénitentiaire depuis fin 2017.

Nous avons commencé depuis le 26 Avril 2018, avec une fréquence bi-mensuelle (5 ateliers jusqu’à maintenant) et cela jusqu'à fin juillet 2018. Les ateliers reprendront en Septembre 2018 avec notre volonté d'augmenter le nombre d'intervenants.

Equipe

En voir plus
Henri Vandendriessche
(porteur du projet)
En voir plus
Arthur Portron
(porteur du projet)

Vous êtes chercheur.se en sciences cognitives et souhaitez vous impliquer dans ce projet ?



 

Suivez notre activité sur : 

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Black YouTube Icon

© Scalp! 2019